Bonjour Docteur,
Pratis.com étant réservé aux médecins, merci de vous identifier :
JE SUIS DÉJA INSCRIT
  E-mail   mot de passe    
Retenir ce mot de passeJ'ai oublié mon mot de passe
JE M'INSCRIS GRATUITEMENT
  E-mail 
Ajouter Pratis.com à vos favoris      publicité
FORMATION
INFORMATION
SERVICES
Bonjour
Connexion
JT / NEWS
Dossier du MOIS
Maltraitance infantile
ACTUALITE MEDICALE
Diabétologie
Innovations médicales ANTS
Un cliché pour l'histoire
Etudes Cliniques
Reportages
ACTUALITE PRO
HOPITAL
Vie conventionnelle
Paroles Publiques
Fiscalité
Interviews ARS
SPECIALITES
Cardiologie
Chirurgie
Coqueluche
Dénutrition
Gastro-entérologie
Gynécologie
Imagerie
Infectiologie
Médecines Alternatives
Médecine Esthétique
Neurologie
Oncologie
Pneumo / ORL
Psychiatrie
Psycho Sexo
Radioactivité
Santé Publique
Urologie
Divers
DECOUVERTE
Médecine légale
Chroniques de légiste
Vu sur le net
Lecture - Culture
Club des managers
TELEMEDECINE

PARTENAIRES
LE LOGICIEL MEDICAL PRATIS LIVE
le logiciel de gestion
de cabinet et de télétransmission gratuit

UNE VIDEO AU HASARD

Addiction aux jeux : quand le plaisir vire à la dépendance

DES SUGGESTIONS ?
Si vous avez des suggestions ou des remarques pour améliorer notre site, écrivez nous

UNE QUESTION ?
Hotline
ou bien par e-mail :
contact@pratis.com

Etienne Caniard : «un certain nombre de médecins sont sous-payés »
Votre navigateur ne vous permet pas de lire les fichiers Adobe Flash.
Télécharger gratuitement Adobe Flash Player

Les négociations pour trouver un accord sur les dépassements d’honoraires ont repris le 5 septembre. L’assurance maladie, les médecins et les complémentaires santé doivent trouver un accord, sinon le Gouvernement légifèrera. Quelles sont les positions des complémentaires santé ? Et qu’attendent-elles du nouveau Gouvernement ? Les réponses en images avec le Président de La Mutualité Française, Etienne Caniard

 
« entre 40 et 50actes par jour ?????? »
« Enfin, un responsable possédant une vision claire et juste de la situation, une vision globale. Tout est lié et tout est à mettre sur la table. Généraliste de secteur 1, en milieu rural, entre 40 et 50 actes par jour, en échec de recherche d'associé pour alléger le travail, quelle solution vais-je avoir à ma disposition pour arriver à la retraite en ayant échappé au burn-out ou à l'infarctus et en ayant préservé mon niveau de vie ? Aujourd'hui, la société ne me propose que le passage sur rdv en secteur 2 : moins de patients, moins de fatigue, même revenus. Mais des patients laissés sur le carreau, les plus fragiles, les moins aisés. Moralement impossible aujourd'hui ! Mais s'il faut un jour sauver sa peau ... »
« encore une victoire de Caniard »
« très clair et pragmatique, avec une vue et une description de la situation en France tout à fait réaliste; qu'attend-on pour nommer Etienne Caniard à la place de Van Rockeghem ?! »


La vidéo est saccadée ?
Nous contacter ?

LES VIDÉOS DE LA SEMAINE

 Dernières vidéos publiées
• Cancer du sein : la mastectomie[...]
• Un cliché pour l’histoire :[...]
• Flash du 18-09-2014
• Alzheimer : une lueur d’espoir en 2014 ?
• Flash du 16-09-2014
• Interview : Roger Rua, Président du SML
• Flash du 11-09-2014
• Un cliché pour l’histoire : Varice[...]
• Epilepsie tumorale : comment faire[...]
• A Hambourg peut-être du Dr Denis Labayle
• Troubles bipolaires : des avancées[...]
• Flash du 09-09-2014
• L’UNOF-CSMF rejette les mesures de[...]
• ANTS : les tatouages ne résistent[...]
• Flash du 04-09-2014
• Nouveaux ADO : les inhibiteurs du[...]
• Flash du 01-09-2014
• Un cliché pour l’histoire : la SEP[...]
• Flash du 28-08-2014
• Cardiopathie congénitale : la[...]



programmation de la semaine


publicité

Sondage

Pour manifester votre mécontentement, irez-vous jusqu'à fermer votre cabinet le 30 septembre ?
OUI
68.4%
NON
31.6%
Voir tous les sondages



COURRIER DES LECTEURS

publicité

Nous adhérons aux
principes de la
charte HONcode
.

Vérifiez ici.
Copyright 2011 Groupe PPDL Santé EUROPE - Tous droits réservés