Bonjour Docteur,
Pratis.com étant réservé aux médecins, merci de vous identifier :
JE SUIS DÉJA INSCRIT
  E-mail   mot de passe    
Retenir ce mot de passeJ'ai oublié mon mot de passe
JE M'INSCRIS GRATUITEMENT
  E-mail 
Ajouter Pratis.com à vos favoris      publicité
FORMATION
INFORMATION
SERVICES
Bonjour
Connexion
JT / NEWS
Dossier du MOIS
Maltraitance infantile
ACTUALITE MEDICALE
Diabétologie
Innovations médicales ANTS
Un cliché pour l'histoire
Etudes Cliniques
Reportages
ACTUALITE PRO
HOPITAL
Vie conventionnelle
Paroles Publiques
Fiscalité
Interviews ARS
SPECIALITES
Cardiologie
Chirurgie
Coqueluche
Dénutrition
Gastro-entérologie
Gynécologie
Imagerie
Infectiologie
Médecines Alternatives
Médecine Esthétique
Neurologie
Oncologie
Pneumo / ORL
Psychiatrie
Psycho Sexo
Radioactivité
Santé Publique
Urologie
Divers
DECOUVERTE
Médecine légale
Chroniques de légiste
Vu sur le net
Lecture - Culture
Club des managers
TELEMEDECINE

PARTENAIRES
LE LOGICIEL MEDICAL PRATIS LIVE
le logiciel de gestion
de cabinet et de télétransmission gratuit

DES SUGGESTIONS ?
Si vous avez des suggestions ou des remarques pour améliorer notre site, écrivez nous

UNE QUESTION ?
Hotline
ou bien par e-mail :
contact@pratis.com

Projet d’avenant sur les dépassements d’honoraires : les explications du Dr Michel Chassang
Votre navigateur ne vous permet pas de lire les fichiers Adobe Flash.
Télécharger gratuitement Adobe Flash Player

Les discussions entre les syndicats de médecins, l’assurance maladie et l’Unocam ont donc abouti à un projet d’avenant. Alors, quelles sont les revalorisations obtenues pour le secteur 1 ? Quels sont les avantages dont vont bénéficier les médecins qui vont signer ce contrat d’accès aux soins ? Explication de texte avec Michel Chassang, Président de la Confédération des Syndicats Médicaux Français.

 
« La prise en charge partielle des cotisations sociales des médecins de secteur 1 a été pointée comme infondée et illégale par la cour des comptes en 2012...avec à court terme la fin de ce dispositif...lors même qu'il ne s'agit que de la seule carotte trouvée par la ministre pour être attractive... »
« spé secteur 1 = RIEN, que ça à comprendre.
et ça ce n'est pas un compromis c'est une défaite.
pour mon compte je suis déjà morte l'an dernier (déplacquage et remplacments secteur quand je peux).
déprime alcoolisme et burn-out , ça va continuer pour les libéraux, demandez à votre conseil de l'ordre départemental, ils sont bien au fait de tout cela. »
« aucun médecin de secteur II ne sera assez bête pour foncer signer un contrat d'accès aux soins. Il préfère rester libre de tout contrat surtout avec un partenaire aussi malhonnête que la CNAM. Comment Chassang, qui avait une belle enveloppe financière de 150 M € n'a t-il pas tout misé sur le secteur I pour en alléger la souffrance. »
« les caisses on botté en touche en emmenant
Chassang sur le contrat d'accès des soins qui sera un bide comme d'autre leurres du passé. Comment imaginer que des médecins secteur II qui ont toute liberté tarifaire acceptent de se faire pigeonner en se faisant coller une contrainte limitante à leur liberté tarifaire. Le montant des charges sociales ne sont pas un problème pour un médecin secteur II, il suffit de prévoir des honoraires adaptés. La manœuvre magistrale de la CNAM a été de donner quasiment rien pour la revalorisation du secteur I. Pensez vous que le confrère en secteur I va pouvoir réduire son temps de travail avec une obole si misérable. Au lieu de payer les charges de médecins en secteur II qui n'en on pas besoin il fallait mettre le paquet pour soulager le secteur I qui souffre réellement la preuve c'est qu'il a perdu toute attractivité pour les jeunes. »
« Le misérable, il pétait de trouille, Il s'érige en sauveur du secteur II alors qu'il il a abandonné le secteur I à sa servitude, à son travail harassant.
Puisque la signature a permis d'éviter une loi scélérate nous avons maintenant toute liberté pour imposer par voie de grève un combat pour libérer les prisonniers du secteur II. La médecine à deux vitesses c'est le secteur I avec des médecins asservis et le secteur II avec des médecins libéraux au vrai sens du terme. »
« un contrat passé avec la CNAM est par définition un marché de dupes. Une fois ficelé dans le contrat il est facile de modifier la donne à votre détriment et vous tordre le cou. C'est exactement ce qui se passe depuis 1981 avec le secteur I. On ne va pas encore tomber dans le même piège. Si la caisse me propose de prendre à son compte une partie de mes charges sociales c'est par ce qu'elle sait très bien que les honoraires qu'elle m'accorde sont insuffisants pour payer les même charges . Je préfère donc en toute logique prendre les honoraires que j'estime être justes et je peux alors payer mes charges sans difficulté. Accepter d'être assisté par la caisse c'est par voie de conséquence renoncer à sa liberté tarifaire, et après pleurer pour des honoraires de misère et devoir travailler 13h par jour pour s'en sortir. Mon but est de rester libre, ne pas vivre avec un nœud coulant autour du cou. Tous les contrats avec incitation sont des traquenards. »
« A quand une majoration du C chez les médecins du secteur DE SECTEUR I? afin de reconnaitre la médecine générale en tant que spécialité à part entière, ce d'autant qu'on assiste à un engagement d'un certain nombre de médecins généralistes dans la formation des internes en médecine générale, pour contribuer à leur donner une formation de qualité.
merci »
« Usine à gaz complète!!!
Quand les "pigeons" se decideront-ils à voler de leurs propres ailes? »
« Pour les médecins secteur 1 ,pas de revalorisation significative.Une nouvelle fois les médecins du secteur 1 sont laissés de côté pour ainsi dire.Pas tellement étonnant qu'il y ait peu d'installation de jeunes médecins dans ces conditions..... »
« Je suis dans l'option de coordination en tant que psychiatre secteur 2. En gros, la négo le propose à nouveau avec cette fois une limitation des honoraires moyens en dépassement. Voici ce qui s'est passé dans les BDR pour l'option de coord:
- 1 ére année j'ai touché les aides pour les charges au prorata de mes actes au tarif opposable.
- 2 ème année et les suivantes, on m'a signifié que je n'y avais pas droit car je déclare le médecin référent pour les dépassements. J'ai protesté sans effet.
- Cette année, recommandé a.r. pour me dire d'arrêter de mettre le médecin référent pour les dépassements sinon je suis viré de l'option ! En pratique cela revient me faire sortir soit de l'option, soit du secteur 2 car sans mettre le médecin référent les remboursements SS puis Mutuelle chutent drastiquement et on devient en effet un médecin aux honoraires excessifs.
Bref, il est URGENT de vérifier que le dispositif négocié ne va pas comporter à nouveau ce loup... »
« Pour le secteur 1 : grâce au CSMF rien a changé vous continuez à être des pigeons.
Belle usine à gaz.
Comment je vais faire pour gérer cette énorme somme de 5 euros par an
Les médecins se souviendrons du CSMF au prochaine élection »
« Il est dit que les medecins qui entrerons dans ce contrat verront leurs cotisations sociales prises en charge par l'assurance maladie. Mais de quelles cotisations ( Urssaf, carmf, csg, crds ram ? au prorata des actes faits en secteur opposable ? Ex si je fais 60 % des actes en secteur I aurais je 60% de toutes mes cotistions prises en charges ?
Dr Frederic NADAL
frederic-nadal@wanadoo.fr
0609690221 »


La vidéo est saccadée ?
Nous contacter ?

LES VIDÉOS DE LA SEMAINE

 Dernières vidéos publiées
• Cancer du sein : la mastectomie[...]
• Un cliché pour l’histoire :[...]
• Flash du 18-09-2014
• Alzheimer : une lueur d’espoir en 2014 ?
• Flash du 16-09-2014
• Interview : Roger Rua, Président du SML
• Flash du 11-09-2014
• Un cliché pour l’histoire : Varice[...]
• Epilepsie tumorale : comment faire[...]
• A Hambourg peut-être du Dr Denis Labayle
• Troubles bipolaires : des avancées[...]
• Flash du 09-09-2014
• L’UNOF-CSMF rejette les mesures de[...]
• ANTS : les tatouages ne résistent[...]
• Flash du 04-09-2014
• Nouveaux ADO : les inhibiteurs du[...]
• Flash du 01-09-2014
• Un cliché pour l’histoire : la SEP[...]
• Flash du 28-08-2014
• Cardiopathie congénitale : la[...]



programmation de la semaine


publicité

Sondage

Pour manifester votre mécontentement, irez-vous jusqu'à fermer votre cabinet le 30 septembre ?
OUI
68.4%
NON
31.6%
Voir tous les sondages



COURRIER DES LECTEURS

publicité

Nous adhérons aux
principes de la
charte HONcode
.

Vérifiez ici.
Copyright 2011 Groupe PPDL Santé EUROPE - Tous droits réservés